9782226312358gLe roman en une phrase :

Le roman traite d’un amour imaginaire entre la princesse de Lamballe et Philippe Égalité.

Résumé :

Princesse vertueuse totalement dévouée à Marie-Antoinette ou conspiratrice et séductrice aux mœurs dépravées ? Marie-Thérèse de Savoie-Carignan, princesse de Lamballe, fut en son temps l’objet des plus folles rumeurs.

Au fil d’une bouleversante correspondance imaginaire, Alexandra de Broca, l’auteur de La Princesse effacée, se glisse dans la peau de cette jeune aristocrate turinoise, veuve à dix-neuf ans du descendant d’un bâtard de Louis XIV, qui lui aura fait subir les pires affronts. Comme tant d’autres victimes expiatoires du régime de la Terreur, cette femme fragile, attachée à la famille royale au point de reprendre ses fonctions après la fuite du roi, connaîtra une fin atroce.

“Depuis le jour où, jeune épousée, j’ai été présentée à la Cour de Louis XV, je vous ai aimé passionnément, au point d’avoir composé mon existence dans l’ombre de la vôtre. Dans le secret de mon coeur, je vous ai parlé sans jamais utiliser votre prénom, préférant la douceur de monsieur mon Amour. Aujourd’hui, ne craignant plus votre regard, je vous demande de lire l’histoire de ma vie telle que vous ne la soupçonnez guère.” (extrait)

Du fond de la geôle parisienne où elle attend son jugement, Marie-Thérèse écrit chaque jour à Philippe d’Orléans, député et proche de Robespierre. Comme la vertu s’adresse au vice, elle commence ses lettres par « Monsieur mon Amour »…

Un extrait plus long :

Lire un extrait plus long